Le Contrat de Rivière Argentine


Consultez le calendrier de nos activités  en cliquant ici ..

Inscription souhaitée mais pas indispensable par la feuille de contact sur ce site web.

---------------------------------------------------------------------------------

Contrat de Rivière Argentine lauréat

du "Fonds pour la nature d'ici"

Depuis des nombreux années le CRA s'est chargé de la gestion de la roselière de Gaillemarde. Nous sommes très heureux d'annoncer que ce projet a reçu le soutien du Fonds pour la nature d’ici

fonds.wwf.be

et http://www.crargentine.be/2018/01/roseliere-de-gaillemarde.html

Le site exceptionnel de la roselière de Gaillemarde est classé comme réserve naturelle et repris dans le maillage écologique de Natura 2000. Depuis 2005 le Contrat de Rivière Argentine collabore activement à la préservation de cette zone humide. En 2021 le SPW a acquis la roselière avec l'intention d'en faire une réserve naturelle domaniale.

 Grâce à la collaboration des bénévoles du Contrat de Rivière Argentine et de l'Association des Habitants de Gaillemarde, une campagne de sauvegarde et d'entretien du site a été lancée au printemps de 2013 et se poursuit au fil des années. Le travail accompli est important, nous avons vaincu les invasives (Berce du Caucase et Balsamine de l'Himalaya – avec l'aide du CRDG), sauvegardé une partie de la roselière de l'envahissement par les saules. La charge de l'entretien reste importante : lutte contre les dépôts sauvages, repousse des saules, ronciers et buissons.

Au courant de l'année passée le CRA a mené plusieurs actions sur le terrain. Une nouvelle partie de la roselière a été fauchée, privilégiant ainsi la croissance naturelle des roseaux.

 

Plan Google Maps: https://maps.google.com/?cid=6127847784948471854

 

Plus d'informations et album photo sur notre site web

www.crargentine.be /DOSSIERS PERMANENTS/ Roselière.

 

Pour le Contrat de Rivière Argentine,

Jean-Paul Schuermans

Hugo Moreau

Nicolas Coussaert

Patrick Scheyven

 


...
Octobre 2011 Action de Nettoyage de la Rivière L'Argentine 
Dimanche 10 octobre 2021, Isabelle Delgoffe du CRDG et Christophe Dister, président de l'INBW ouvrent la conférence de presse autour de l'action de nettoyage de la rivière L'Argentine avec l'asbl Aer Aqua Terra.





Notre bourgmestre n'hésite pas à donner un coup de main aux volontaires.



Déjà la semaine passée, le CRA a participé à cette action au Pont Cassé
En contraste avec ce qui a été "recolté" au rond Pont de Papeteries, le site du Pont Cassé n'a pas livré tellement de ferraille mais un nombre incroyable de lingettes : 130 kilos sur une centaine de mètres !
Plus que jamais, nous deamndons à tous de ne pas jeter de lingettes dans le WC, elles vont obstruer la station d'épuration et après avoir saturé le collecteur arriver dans la rivière par déversement d'un déversoir d'orage.
Le lingettes à la poubelle !

 Les richesses insoupçonnées de la Rivière d’Argent

Un article de Jérémie Guyon, PhD .

Il n’y a pas que dans la lagune de Venise que, grâce au confinement, on (re)découvre les espèces aquatiques qui peuplent nos eaux ! Ça s’est passé proche de chez vous ...











Photo  Jérémie Guyon

Bien sûr ce ne fut pas nécessairement pour les mêmes raisons, mais localement, la période de confinement fut également propice à l’observation de la faune et au redéploiement de la flore printanière ! Plus de monde ont tout simplement pris plus le temps d’observer la nature ... or, la commune de la Hulpe compte un grand nombre d’observateurs naturalistes attentifs !
Bénéficiant de conditions d’ensoleillement et de limpidité de l’eau exceptionnelles, des observations de nombreux poissons ont ainsi pu être faites dans l’Argentine, le ruisseau qui traverse La Hulpe avant de se jeter dans la Lasne sur la commune voisine de Rixensart. Parmi ceux-ci, il y a les habitués des lieux comme les goujons (Gobio gobio) et d’autres petits, dont la détermination sur base des photos disponibles est hasardeuse (ides mélanotes, vandoises), ou des échappés d’étangs comme les brèmes communes (Abramis brama). Ce fut cependant l’occasion de faire aussi des observations plus surprenantes : un barbeau fluviatile (Barbus barbus) et des chevaines (Squalius cephalus) !
 Photo HM, illustrations JG

Ces deux dernières espèces n’étaient pas connues dans cette rivière, ce qui est déjà une bonne nouvelle en soi, et dans le cas du barbeau, l’espèce n’était même pas connue du tout dans le sous-bassin Dyle-Gette ... c’est donc une excellente nouvelle !

Si on peut facilement accepter l’idée que les chevaines, déjà connus par ailleurs dans la partie wallonne de la Lasne et de la Dyle, sont les probables descendants des poissons relâchés par la Région flamande dans la Laan entre les années 2000 et 2010, la présence du barbeau est, quant à elle, beaucoup plus énigmatique. Un spécimen de 40 mm avait bien déjà été capturé lors d’une session de pêche électrique dans la Lasne à Rosières en 2010 (Rixensart), mais cette donnée fut par la suite infirmée en raison d’une erreur d’identification présumée.


Peut-être que ce n’était pas une erreur finalement et que cet individu a bien grandi (un barbeau peut vivre 15 ans) ou peut-être y a-t-il une tout autre explication que l’on ignore. Quoiqu’il en soit, le cheptel ichtyologique du territoire s’agrandit et c’est tant mieux ...


Merci aux observateurs et aux déterminateurs !


Un article de Jérémie Guyon, PhD . Avec photos par l'auteur et par l'équipe du Contrat de Rivière Argentine (paru dans la Newsletter du CRDG http://crdg.eu/crdg-2/bassin-dyle-gette/les-richesses-insoupconnees-de-la-riviere-d-argent)

http://www.crargentine.be/2018/01/qui-sommes-nous.html


--------

Un jeune castor à La Hulpe!

Ces photos et vidéo ont été prises au mois de juillet 2020 par une sympathisante du groupe CRA au pont sur L'argentine, chaussée de Bruxelles (entrée du Parc Solvay).
LONGUE VIE A POILLUX JUNIOR !




















.....
-------------------------------------------
Gestion au Marais Delhaize 14 décembre 2019,
------------